20/10/2017

Bordeaux (Allées de Tourny)

Un petit croquis au marqueur-pinceau de calligraphie dans un bistrot de Bordeaux, en 2004, non loin de la Place des Quinconces et de l'Opéra. Une très belle ville aux allures majestueuses, où j'ai mis les pieds trop peu souvent. Et mon croquis? Une vue minuscule, coincé dans mon étrange petit carnet en papier texturé, le carnet "VIII", que je viens de terminer en 2017. Il m'aura fallu 13 ans pour me décider à finir ce carnet à la couverture en feuille de bananier, et au papier d'une belle couleur jaune, mais où il est impossible de travailler à l'eau, à la plume, au calame, parce que cela poche, cela s'agglutine, ça transperce ou ça abîme irrémédiablement mon matériel. Ici j'ai fait attention à utiliser des mots choisis et polis. Bref le carnet VIII est enfin fini, et scanné. Je vais donc vous publier quelques croquis épiques pour que vous jugiez de la difficulté de dessiner sur un si petit format, avec une reliure en liane qui ne s'ouvre pas bien (et donc très difficile à scanner), avec un papier qui poche, et j'en passe. Ceci dit, c'était un petit carnet plein d'âme. Je ne vais pas le regretter mais il avait plein d'âme. Un croquis © Benoi Lacroix 2004.

Croquis, croquis de voyage, Belgique, France, nature morte, Benoi, art, Benoi lacroix, Benoit lacroix, croquis de paysage, graphite, crayon, aquarelle, brou de noix, wépion, namur, carnettisme

Les commentaires sont fermés.