11/04/2017

Mexique 2016 (12)

Un autre croquis du même quartier (Colonia Americana) de la grande ville de Guadalajara. On piaffait un peu à l'idée de visiter la région, et en attendant on arpentait le quartier. On a fini par trouver la rue de Bruxelles (Calle Bruselas) et à l'intersection avec la Calle Efrain Gonzalez Luna, on s'est assis sur les trottoirs disjoints (parfois les dalles se descellent à cause des racines, avec des différences de 20 à 30 centimètres!). Oui, les arbres poussent partout et n'importe comment, tout le monde en plante, et les riverains s'approprient les trottoirs en taillant les arbres (ou pas), en plantant des fleurs (ou des légumes, des cactus), ce qui fait qu'aucune rue ne se ressemble. Dans cet environnement qui pourrait ressembler à une ville abandonnée et envahie par la jungle, volètent les oiseaux-mouche (si vous cliquez sur l'image, vous en trouverez un voletant entre les palmiers à droite, c'est un colibri circé), les colombes pygmées (il y en a une sur la route, l'avez-vous trouvée?), les cardinals rouges, les roselins, les merles à dos roux. Un croquis à la mine de graphite, © Benoi Lacroix 2016.

Croquis, croquis de voyage, Belgique, Mexique, croquis du Mexique, faune du Mexique, Jalisco, croquis de Guadalajara, Zamora, Guadalajara, San Blas, Guanajuato, nature morte, Benoi, art, Benoi lacroix, Benoit lacroix, croquis de paysage, graphite, crayon, aquarelle, brou de noix, wépion, namur, carnettisme, michoacan

Les commentaires sont fermés.