25/03/2015

Roly

Il y a une dizaine d'années, je me souviens d'avoir fait ce très grand croquis (60x80cm) sur une feuille posée sur l'asphalte, tranquillement installé à quatre pattes sur la petite route derrière l'église de Roly (la Rue de l'Azeille, je crois). De cette petite rue, adossé à la colline (une réserve naturelle), non loin du vieux local scout, on domine  l'église, le splendide village et une grande portion du paysage. C'était un mois de novembre particulièrement pluvieux, le Viroin était sorti de son lit, et les prairies ressemblait à des étangs. Les chemins étaient couverts d'eau, plus haut qu'une hauteur de botte. Ce séjour s'est donc passé à l'intérieur, dans une maisonnette à flanc de rocher, où l'eau percolait souvent abondamment par le rocher apparent. Pendant une courte éclaircie, je me suis donc installé sur la rue à peine sèche, avec les enfants, pour dessiner. Les nuages se regroupaient, en face. Ils ont commencé à charger vers nous, comme une armée au galop. J'ai remballé la matériel (et les enfants) juste à temps. Cliquez pour agrandir (on voit les gouttes d'eu sur le dessin). C'était un croquis exposé à La Louvière pendant tout un mois, jusqu'au WE passé. Il est © Benoi Lacroix.

croquis, croquis de voyage, Belgique, France, nature morte, Benoi, art, Benoi lacroix, Benoit lacroix, croquis de paysage, graphite, crayon, aquarelle, brou de noix, wépion, namur, carnettisme

Les commentaires sont fermés.