12/02/2015

Le grappin (Montigny-le-Tilleul)

Une usine abandonnée que j'ai au moins visité 4 ou 5 fois, et dessiné quelquefois également. On y accède par une voie de chemin de fer désaffectée. Je croyais, dans mes souvenirs diffus, la situer à Marchienne-au-Pont mais c'est à Montigny-le-Tilleul que cette immense usine se trouve. D'énormes hangars fin 19e abritent des parties de paint ball qui défigurent les lieux par leurs impacts, les barricades. Même la collection de vieilles voitures, vieux corbillards servent de remparts aux snipers qui les constellent d'impacts fluo. Un bivouac a été dressé dans un garage pour des parties de plusieurs jours. Voilà pourquoi les "urbexeurs" n'aiment pas trop les joueurs de paint ball: les dégâts systématiques. Ce site magnifique contient aussi de vieilles locomotives, un lavoir en briques anciennes et en béton colonisé par des arbres qui lui donnent un air de décor steam punk époustouflant. Non loin de ce grappin, une bouteille de mercure d'un demi-litre était posée sur un appui de fenêtre, à côté d'autres produits chimiques de haute toxicité. Ce croquis à la mine de graphite est © Benoi Lacroix.

croquis, croquis de voyage, Belgique, France, nature morte, Benoi, art, Benoi lacroix, Benoit lacroix, croquis de paysage, graphite, crayon, aquarelle, brou de noix, wépion, namur, carnettisme

Les commentaires sont fermés.