14/10/2014

à hauteur de Damgan

Nous voici toujours sur l'"Été indien", pour le dernier croquis du périple. Après une nuit agitée, le voilier reprend la route avec à son bord, 5 matelots tout verts pour seulement 3 qui résistent au mal de mer. Il faut dire que les 5 matelots tout verts étaient consignés à l'intérieur. Le vent est fort, mais il nous éloigne de notre but. Ce croquis est réalisé au retour vers l'estuaire de la Vilaine, longeant Damgan et les éoliennes, d'abord à la voile et ensuite au moteur (pour cause de vent contraire). La dernière péripétie sera pour bientôt: non seulement nous raterons l'heure du passage de l'écluse, mais en plus, au moment d'apponter avant l'écluse d'Arzal, nous masquerons de nous échouer une seconde fois. Mais, ouf, l'équipage vermoulu parvient à accoster, vider le bateau en attendant la dernière écluse du soir. La dernière jonction en eau douce sur la Vilaine se fera dans la jolie lumière du soir. Merci capitaine Vrapockx!

croquis, croquis de voyage, Belgique, France, nature morte, Benoi, art, Benoi lacroix, Benoit lacroix, croquis de paysage, graphite, crayon, aquarelle, brou de noix, wépion, namur, carnettisme

Les commentaires sont fermés.