06/10/2014

Marins d'eau douce (1984)

Ma première histoire courte à être publiée dans Spirou le fut en date du 15 mai 1984, dans le Spirou 2405. Celui-ci arborait en couverture le faciès d'"Archie Cash", héros de Malik. Le sommaire promettait cette fois-là: "On vous l'avait annoncé, le voici: Benoi. Et une manière différente de raconter des histoires en images. Marins d'eau douce est la première qu'il livre à Spirou. Le rêve s'y mêle à la réalité, et peut-être est-ce parce que Benoi lui-même habite près d'un grand lac que les eaux de celui-ci peuplent ses rêves de pirate?" … Le grand lac en question n'était en fait que le "Lac de Genval", long d'un kilomètre à peine, près duquel, en effet j'habitais, au sud de Bruxelles. Un lac environné de superbes bâtisses de style "normand" typique des anciennes villes thermales, et surtout de petites pavillons minuscules (ou gloriettes) de style "1900" dont j'avais fait un élément central de mon histoire. Ce lac, qui avait vibré au son des poèmes de Robert Goffin, qui lui-même y avait (comme mentor) accueilli Cocteau, Vian, Gainsbourg dans la petite "Chapelle de Guillaume Tell" sur la berge nord, ce lac avait donc inspiré une histoire de plus. Pour ma part, mon histoire était inspirée par mes rapports sublimes avec mon grand-père maternel, un fascinant grand-père (directeur d'école) que j'avais effectivement accueilli à bras ouverts le jour de sa retraite, en 1962… sauf que l'histoire se passait ailleurs, dans les faubourgs de Bruxelles, et que j'étais trop petit à cette date pour avoir décidé de quoi que ce soit; C'est ma mère qui poussait le landau, mais c'est à moi que mon grand-père accorda toute sa belle générosité, son amour sans faille, distillé dans de longues promenades imaginaires ou réelles dans la Forêt de Soignies. Dans cette histoire, mon grand-père est devenu l'Oncle Jésus, et le gamin qui joue mon rôle a une dizaine d'années. L'Oncle Jésus est un marin à la retraite et non plus un directeur d'école. La forêt de Soignies est devenue le Lac de Genval, car c'est dans ce village qu'entretemps mon grand-père (et moi) habitions justement. Mon grand-père m'avait fait découvrir le journal de Spirou dès mon plus jeune âge, c'est donc à lui que j'avais fièrement dédié cette première histoire parue dans Spirou, 22 ans plus tard. Je me souviens de son émotion lorsque je lui ai apporté le premier Spirou... où son petit-fils publiait enfin!!! Mais il était déjà fort vieux et affaibli, et je ne sais même plus s'il a eu la force de lire jusqu'au bout cette histoire (graphiquement déconcertante pour lui). Elle est donc © Benoi Lacroix. Les couleurs du scan ne sont sans doutes pas conformes à celles de la publication. Cliquez pour agrandir!

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

BD, Benoi, Benoi Lacroix, Benoit Lacroix, scénario, histoires courtes, imaginaire, Spirou, Kuijfje, saint Luc

Les commentaires sont fermés.